Matériels

La collection des tissus Désirée, fournie par les sociétés les plus qualifiées présentes sur le marché, comprend des produits innovants et exclusifs. La sélection effectuée par Désirée privilégie des cuirs bovins provenant des meilleurs pâturages, garantissant une qualité esthétique, un toucher doux et des caractéristiques naturelles inaltérables. Les revêtements en tissu et en cuir Désirée sont entièrement déhoussables.

Les tissus

Les caractéristiques des produits textiles sont déterminées essentiellement par la nature, par la qualité, par la quantité des fibres et par leurs traitements. Les fibres peuvent être d’origine naturelle (laine, soie, coton, lin, chanvre, etc.), artificielle (viscose, acétate, etc.) ou synthétique (polyester, acrylique, etc.). Les tissus sont conformes aux exigences de fiabilité établies par la norme UNI pour les revêtements des meubles rembourrés et aux normes de qualité définies par l’entreprise. Les exigences les plus importantes qui déterminent la qualité d’un tissu sont la résistance à l’abrasion, à la lumière et au boulochage.

Les cuirs

La sélection effectuée par Désirée privilégie les peaux de bovins provenant des meilleurs pâturages, en assurant une qualité esthétique, une douceur au toucher et une inaltérabilité des caractéristiques naturelles. Le cuir est une produit naturel et respirant. Il ne crée pas de problèmes d’allergies, il s’adapte à la température du corps humain et il est facile à dépoussiérer. La partie la plus noble du cuir, celle de la face externe - côté poils -, est appelée fleur. On parle de « pleine fleur » lorsque la surface est intacte et a conservé son grain naturel, sans avoir subi aucune opération de ponçage en gardant les preuves de la vie de l’animal en plein air (cicatrices, différences de grain, rides, etc.) qui témoignent de la qualité naturelle de la peau. On parle de « fleur corrigée » lorsque la peau a subi un travail de ponçage (poncé avec un papier de verre). Avant d’être utilisé, le cuir doit satisfaire à des essais, selon la norme UNI.

Rembourrages

Les caractéristiques principales du rembourrage d’un fauteuil, d’un canapé ou d’un lit sont les suivantes: le moelleux consistant dans la capacité de soutenir et de distribuer le poids du corps de façon appropriée; la respirabilité permettant la dispersion de la chaleur et de l’humidité du corps humain tout en générant une agréable sensation de bien-être; la fiabilité indiquant la durée dans le temps des prestations élastiques des matériaux.

À tout ceci il faut ajouter l’aspect écologique: la sauvegarde de l’environnement est une nécessité impérative. Les matériaux utilisés sont les suivants: le polyuréthane, les plumes et la ouate.

Entretien

Éviter les produits contenant des solvants ou des détergents abrasifs et utiliser toujours un chiffon doux et non-abrasif

Entretien cuir

Dans presque tous les modèles, le revêtement en cuir est complétement déhoussable. L’entretien d’un cuir dépend de la typologie de la fleur. La “pleine fleur” donne un maximum de confort, mais une moindre résistance aux taches; la “fleur correcte” donne un moindre confort mais une plus grande résistance aux taches. Pour le nettoyage normal du cuir, utiliser un chiffon de coton neutre doux non abrasif et humidifié d’eau et de lait maigre en doses égales. Les liquides ou autres substances tombés accidentellement doivent être enlevés immédiatement en tamponnant légèrement avec une éponge humidifiée jusqu’à l’élimination complète; ne jamais frotter énergiquement. En cas de taches persistantes, utiliser des produits pour le nettoyage du cuir; ne jamais utiliser de solvants ni d’alcools.

Entretien tissu

Les revêtements en tissu sont complètement déhoussables; le déhoussage permet l’entretien ou la substitution de la housse sans l’intervention d’un technicien. Pour le nettoyage ordinaire, il est conseillé de brosser régulièrement le revêtement avec une brosse douce. Les chenilles, les bouclés, les velours et les toiles “toucher peau de pêche ”sont à traiter avec une attention particulière. Les opérations normales d’entretien sont: aération, lavage, séchage et repassage. Pour le lavage à l’eau ou à sec, il faut considérer quatre facteurs: température, temps, détergent et action mécanique. Les symboles d’entretien, présents sur l’étiquette cousue à la housse, indiquent des recommandations pour ne pas abimer le produit textile. Le premier lavage à l’eau du tissu, tout comme le prélavage, rendent le revêtement plus doux et élastique. Les tissus en fibre naturelle ou artificielle, après le lavage, subissent un léger rétrécissement, seule la fibre synthétique ne rétrécit pas. Les tissus “bruts”, réalisés avec des fibres dans la couleur naturelle, dans la phase de lavage, peuvent relâcher des impuretés éliminables avec un lavage successif. Les tissus avec une armature plus complexe et épaisse sont plus réceptifs à la poussière. Dans ce cas il est recommandé d’effectuer un entretien plus fréquent afin d’éviter que la saleté ne s’installe. Il est conseillé, avant le lavage de la housse, de couvrir le velcro avec un ruban couvre-velcro.

Entretien des coussins

De temps en temps, il est nécessaire d’inverser si possible la position des coussins d’assise et de dossier de façon à obtenir un assouplissement uniforme. Les coussins en polyuréthane donnent le confort maximum après quelques mois d’utilisation, suite au tassement des différents composants du rembourrage. Les coussins en plume ou en mélange de plume doivent être périodiquement "déplumés" et exposés à l’air, afin de provoquer le secouement du matériau et favoriser la réabsorption de la quantité d’air maximum. Cette opération restitue au coussin sa forme initiale et réduit au minimum tolérable la sortie de plume: ne pas utiliser l’aspirateur.

Autres matériaux

Le nettoyage des éléments en bois ou laqués doit être effectué à l’aide d’un chiffon doux imbibé d’alcool dilué dans beaucoup d’eau (environ 90%). Essuyer ensuite immédiatement.Pour les produits en bois, suivre le sens du veinage. Pour le laqué, lors des premières opérations d’entretien, le chiffon pourrait enlever les poudres superficielles de la laque. En ce qui concerne les autres matériaux, on conseille d’utiliser des détergents spéciaux. Éviter d’utiliser des produits contenant des solvants ou des détergents abrasifs et utiliser toujours un chiffon doux et non abrasif.